dimanche 1 décembre 2013

L'amour sans le faire de Serge Joncour





Après dix ans de silence, Franck téléphone un soir à ses parents. Curieusement, c'est un petit garçon qui décroche. Plus curieusement encore, il s'appelle Alexandre, comme son frère disparu des années auparavant. Franck décide alors de revenir dans la ferme familiale. Louise, elle, a prévu d'y passer quelques jours avec son fils. Franck et Louise, sans se confier, semblent se comprendre. "On ne refait pas sa vie, c'est juste l'ancienne sur laquelle on insiste", pense Franck en arrivant. Mais dans le silence de cet été ensoleillé et chaud, autour d'un enfant de cinq ans, "insister" finit par ressembler à la vie réinventée. L'Amour sans le faire, c'est une histoire de la tendresse en même temps qu'un hymne à la nature, une nature sauvage, imprévisible, qui invite à change, et pourquoi pas à renaître.


Serge Joncour est l'auteur de huit livres, parmi lesquels UV (Prix France Télévision 2003), L'Idole (2005), Combien de fois je t'aime (2008) et L'Homme qui ne savait pas dire non (2009). Ses romans sont traduits en quinze langues.
Serge Joncour est l'auteur de huit livres, parmi lesquels UV (Prix France Télévision 2003), L'Idole (2005), Combien de fois je t'aime (2008) et L'Homme qui ne savait pas dire non (2009). Ses romans sont traduits en quinze langues.


C'est pour moi une découverte de Serge Joncour et j'ai bien du mal à exprimer mon ressenti par rapport à ce livre.
Si j'ai trouvé qu'il ne se passait rien de bien particulier dans ce livre, je l'ai bien aimé.
C'est une histoire d'amour qui va toucher deux personnes meurtries par la vie.
Franck, parti comme cameraman en ville n'a pas donné de nouvelles à ses parents depuis 10 ans.
Un beau jour, il se décide à téléphoner mais ce n'est pas l'un de ses parents qui réponds au téléphone mais un enfant qui dit s'appeler "Alexandre", le prénom de son frère décédé.
Intrigué, il décide de rendre visite à ses parents sans les prévenir de son arrivée.
D'autre part, il y a Louise, femme meurtrie depuis la mort d'Alexandre, son mari et frère de Franck. Elle ne croit plus en rien et surtout pas en l'amour. Elle a eu un fils "Alexandre", non pas le fils de son défunt mari mais celui d'un homme dont elle ne veut pas. Elle ne se sent pas digne ni d'aimer son fils, ni de l'amour de celui-ci. Elle ne va pas l’élever mais le confier à ses ex beaux parents. Elle, vit en ville et va de temps en temps lui rendre visite.
Lors d'un séjour chez ses beaux parents où il est prévu qu'elle s'occupe quelques jours de son fils en l'absence de ceux-ci, Franck va débarquer.
Ce livre nous raconte ses quelques jours qu'ils vont passer à la campagne dans la ferme.
L'ambiance de ce livre est assez particulière... l'auteur nous parle avec pudeur des sentiments de chacun des protagonistes.
Un chapitre sur deux est réservé alternativement à Franck et Louise, ce qui donne un rythme très agréable à cette lecture.


3 commentaires:

  1. J'aime beaucoup le titre ! Ta chronique donne envie de découvrir ce livre pour connaître l'histoire de Franck et Louise.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser votre commentaire,ça fait toujours plaisir...